Massive Immersive – Grenoble Ecole de Management : Le défi de la rentrée

Massive Immersive

Hello !

Nous espérons qu’en ces temps compliqués, vous prenez soin de vous et de vos proches.

Cette semaine, Massive Immersive revient sur un projet inspirant et challengeant qui a animé la rentrée 2020 : le défi de la rentrée de Grenoble Ecole de Management !

Le défi de la rentrée est un projet initié par Grenoble Ecole de Management. Piloté par Ivan Laurens, professeur associé & consultant marketing et communication, et Lionel Strub, professeur assistant et chercheur Mindfulness et bien être au travail. Ce défi a pour but, chaque année, d’aider les étudiants à s’acclimater à l’atmosphère d’une école de commerce en construisant un parcours pédagogique sur 10 jours.

A cette occasion, nous avons eu le plaisir d’interviewer Ivan Laurens, professeur chef de projet au sein de Grenoble Ecole de Management :

En 2020, face à la crise sanitaire, le défi de la rentrée a-t-il été plus important que les années précédentes ?

Oui, car début avril, GEM a décidé que la rentrée 2020 se ferait à distance. Et avec cette crise sanitaire, nous avons dû réfléchir à deux scénarios possible : un en présentiel et un autre en distanciel. En effet, pour concevoir ce projet inédit en France, pour une école de commerce. Nous avons fait appel à David Courty, Digital Applications Manager, et Nicolas Bonnefond, ingénieur à Gem Labs. Tout en gardant en tête le même objectif : une rentrée accueillante et innovante.

Malgré ce nouveau défi de taille, il était important de faire vivre une expérience de groupe aux étudiants, aux professeurs et à l’ensemble des parties prenantes de l’école, tout en travaillant sur cet enjeu sociétal fort qu’est la rentrée.

Pourquoi avoir choisi Laval Virtual World et Massive Immersive ?

Au départ, GEM avait proposé un outil non immersif (Teams) mais avec Lionel, il nous manquait ce côté interactif qui est essentiel dans une expérience comme la rentrée. C’est à ce moment-là que David et Nicolas ont repéré Massive Immersive lors du Laval Virtual 2020 et après avoir identifié plusieurs solutions, il s’est avéré que la meilleure fut Laval Virtual World avec un accompagnement de Massive Immersive.

Comment les étudiants ont-ils reçu l’idée ?

Forcément, l’idée du distanciel est mal passée au niveau des étudiants (rire). Et ceci est compréhensible, quand on sort de deux années de classe préparatoire pour la plupart d’entre eux, on aspire à plus qu’une rentrée en école de commerce depuis chez soi sans interaction physique.

Mais durant ces dix jours nous avons été très favorablement surpris et étonnés par l’utilisation du logiciel Virbela et de ce qu’il était possible de faire au sein de cet univers tel que créer son avatar, tirer dans un ballon, aller à la plage. Mais cela ne dure que 10 minutes… Néanmoins, ils ont surtout été favorablement surpris par les activités à l’intérieur de l’univers : l’Escape Game, la rencontre avec les associations, les cours, les travaux de groupe…

Les étudiants ont apprécié l’expérience avec une interaction humaine intéressante et les activités pédagogiques.

Et du côté des enseignants ?

Au départ, forcément, les enseignants ont eu la même réaction que les élèves. Ils ont besoin de ce lien social avec leurs étudiants. Mais dans l’ensemble, ils ont également été agréablement surpris par l’interaction spontanée au sein de l’univers et ont vraiment été satisfaits de l’expérience.

Avec ce nouveau format, avez-vous eu des craintes ?

Ici, c’était l’appréhension de maîtriser un outil qu’on ne connaît pas vraiment. On a fait un crash test sans parachute et c’est là que l’accompagnement de Massive Immersive (James et Jérémie), mais aussi de David et Nicolas ont été importants : ils nous ont permis d’avancer pas à pas dans les outils et de maîtriser davantage ce qui était possible ou impossible de faire, ce qui était risqué et moins risqué…

A l’avenir, renouvelleriez-vous l’aventure ?

Oui, et même en étant dans un format classique, car pour moi les outils du distanciel apportent des choses auxquelles nous n’avons pas accès en présentiel. Tel que le chat, le partage de dossier, la possibilité pour un étudiant momentanément immobilisé de suivre le cours quand même…

Quel est votre bilan personnel de cette expérience avec Massive Immersive ?

Globalement très positif, car d’une contrainte, nous avons créé une opportunité de penser autrement ce dispositif en termes de pédagogie. Et sans l’outil Virbela, Laval Virtual World et Massive Immersive, la rentrée aurait été plus triste et moins engageante pour les étudiants.

Quels ont été pour vous les apports de Massive Immersive ?

Dès les premiers contacts, James et Jérémie ont été très à l’écoute : ils ne se sont jamais positionnés du côté de la consigne, mais ont toujours été très aidants. Ils ont toujours adapté leurs recommandations à nos besoins, au fur et à mesure et en nous alertant à chaque fois à temps des deadlines à tenir. Cerise sur le gâteau, tout ce long sprint-marathon, ils ont fait preuve d’une grande disponibilité, dans la joie et la bonne humeur.

Pour en savoir en savoir plus sur les événements et l’actualité autour de la XR, retrouvez-nous sur nos différents réseaux sociaux :

LinkedIn

Twitter

Instagram

YouTube 

See you soon 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À vous de jouer !

N’hésitez pas à nous contacter à l’aide de ce formulaire et nous revenons vers vous en moins de 2 !

Vous pouvez également nous écrire directement à hello@massiveimmersive.com ou nous appeler au 06 44 67 28 50.

Merci et à trés vite !

L’équipe Massive Immersive.

Vos coordonnées :






Copyright © 2019 - Massive Immersive - 3 passage Saint Pierre Amelot 75011 PARIS​